Henri Cazaux

Le conte aujourd’hui avec les enfants

Henri Cazaux

sumário

imprimir

 

"La tradition orale transmise par les adultes aux enfants permettent à ceux-ci de se situer par rapport au réel, que ce réel soit naturel ou culturel. Il leur permet de grandir dans le réel. La tradition orale s’offre pour décrire, permettre, construire et sans cesse ratifier par les tours de passe-passe de l’imaginaire, la réalité culturellement vécue, le vécu culturel de la réalité" écrit Jean Noël Pelen (1).

Qu’en est-il aujourd’hui ? L’image, l’album, la télévision et le cinéma, les consoles de jeux video ne sont-ils pas les succédanés du conte plongeant l’enfant ou l’adolescent dans d’autres fantasmagories ?

Avec les consoles de jeux vidéo, on habille les scénarios archaïques du conte avec les oripeaux de la fiction: poursuite d’engins supersoniques, destruction au rayon laser, mutants bioniques... Armé du bouton ou de la manette de la console vidéo, le jeune affronte les robots, doit éviter les pièges, s’emparer d’une arme et libérer une jeune femme séquestrée... Le joueur s’identifie au héros représenté sur le diagramme coloré de l’écran où les rythmes musicaux suggestifs accompagnent l’action. Nous vivons dans une société marchande qui profite de notre attrait du ludique pour nous pousser à consommer des jeux tout faits ou des contes programmés par ordinateurs. Des films comme "Le retour du Jedi" ou "E.T." sont des oeuvres où certains personnages semblent être des objets transitionnels incarnant le salut nécessaire de l’humanité et restaurant la santé des nations civilisées !

Dans les livres où l’on devient le héros d’une aventure, il suffit d’aller de chapitre en chapitre en suivant les instructions. Le conte a transféré dans cette littérature: "le livre dont vous êtes le héros", le jeu imaginaire dans le royaume de la probabilité et du hasard programmé.

L’écrivain biochimiste ASIMOV essaye dans ses livres de concevoir une relation stable entre l’homme et la machine qu’est le robot (comme le complexe Faustien de révolte contre le créateur) car le magicien et le sorcier sont devenus de nos jours : le savant et le chercheur, et le robot une projection de la technologie humaine dans l’imaginaire des jeunes.

- Article "La littérature orale traditionnelle" dans "l’enfant aujourd’hui, sur les chemins de l’imaginaire". Journées d’études pédagogiques de l’Association générale des instituteurs et institutrices des écoles et classes maternelles publiques. 58ème congrès à Nîmes en juin 1985 publié par le C.R.D.P de Montpellier, page 77.