Henri Cazaux

L’entrée en langue

Henri Cazaux

sumário

imprimir

 

Mon travail en tant qu’enseignant est de faire "entrer en langue" les enfants: - pour qu’ils appréhendent le monde avec le langage qui nous gouverne, - pour qu’ils trouvent les clés d’une expression riche en images et nuances et qui peuple notre parler,

- pour qu’ils comprennent que le verbe et la parole sont support de la communication la plus directe entre les humains,

- pour oser se promener dans la mine d’or des paysages et parfois renouer avec nos personnages d’ombres, silhouettes redoutables que l’on préfère observer de loin.

René DIATKINE parle de "nidation culturelle", d’expériences accompagnées, de découvertes culturelles, d’environnement esthétique. J’adhère à cet accompagnement de l’enfant par l’adulte, accompagnement marqué par :

- une attention particulière,

- une mise en jeu de la rêverie...cela créant un climat émotionnel partagé et original, un lien entre le réel et sa représentation et des effets spécifiques de sens.