Henri Cazaux

L’enfant et le conte

Henri Cazaux

sumário

imprimir

 

Je vois arriver en atelier "conte" des élèves riches d’une histoire intérieure, porteurs de conflits et de désirs, passant leur temps à fabriquer de l’imaginaire dans les jeux et à donner sens à ce qui les entoure. Le conte par ses modèles divers d’approche peut apporter sa contribution à l’élaboration de la langue, à son enrichissement et offre l’occasion de la parfaire.

L’utilisation active et variée de la narration de contes m’a permis de constater:

- une meilleure compréhension de récits, une mémorisation des trames et une envie de lire accrue.

- une progression dans la maîtrise langagière, un désir et un plaisir de communiquer oralement.

- des progrès dans la capacité d’attention et de concentration.