PHILIPPE CAMPICHE

Contes (résumés)

sumário

imprimir

 

En préambule, sachez que les contes ne sont pas faits pour être écrits, mais pour être dits. Ils sont une partition destinée à être interprétée par le conteur, lui seul peut (et doit) y mettre son sang, sa sève, son sexe. Vous trouverez donc ci-dessous un résumé succinct , rien de plus, mais rien de moins.

Philippe Campiche

Le merle blanc

 

Un roi vieillissant avait peur de mourir. Or il entendit parler d’un merle blanc qui assurait l’immortalité de son heureux propriétaire.

Le roi convoqua donc ses trois fils afin qu’ils lui ramènent l’oiseau, promettant son royaume en échange. L’aîné part, muni d’or et de beaux habits (et d’une carte de crédit si on veut), mais ne revient pas car il passe son temps à faire la fête avec les sous du papa. Le second fils fait bien sûr pareil. Le troisième s’en va à pied, et rencontre un renard qu’il sauve d’un piège. Le renard lui explique ce qu’il doit faire pour obtenir le merle, puis s’en va en lui promettant de l’aider.

Le cadet parvient dans une ville surmontée d’une montagne où habitent deux dragons. Il suit les conseils du renard, met à tremper du pain dans de l’alcool, grimpe la montagne, saoule ainsi les dragons et libère le merle qu’ils retenaient prisonnier, grimpe sur l’oiseau et ils s’envolent (ouf !).

En chemin, ils libèrent les deux aînés qui avaient été condamnés à mort pour vol (c’était un temps où on rigolait pas…). Mais les deux gredins jaloux jettent leur cadet par-dessus bord, arrivent au château et demandent au vieux roi son trône. Devant le refus de l’oiseau de le rendre immortel, le vieux roi décide qu’il est urgent… d’attendre.

Pendant ce temps, le cadet tombé au fond d’un puits se voit secourir par le renard. Il arrive à son tour au château, est reconnu par l’oiseau et raconte l’histoire à son père. Celui-ci furieux fait trancher le cou des ses deux aînés (je vous l’avais dit qu’on rigolait pas…), et tout finit bien.

 

Lune de plumes (contes des Indiens d’Amérique du Nord)

 

Avant les tout premiers Indiens, il y avait sur la Tortue Terre deux esprits: Grand-Frère et Petit-Frère. Ils se disputaient sur la façon de fabriquer le monde …

Ainsi débute un des nombreux contes des Indiens d’Amérique du Nord, farcis d’hommes-animaux et de nature-qui-parle.

Au milieu de tout cela, un enfant de maintenant, la tête pleine de questions, cherche un passage. Mais le voyage dans la nuit n’est pas sans risque. Oscillant entre imaginaire indien et swing ou tango, entre paroles et musiques, actualité et mythes, clins d’œil et gravité. Un périple intérieur, une esquisse de réponses aux questions essentielles: la vie, la mort, le bien, le mal, l’amour du pouvoir et le pouvoir de l’amour...

Tom petit homme

 

Tom petit homme est fou de jeux vidéo. Une étrange rencontre le fait basculer derrière l’écran !

«C’est quoi que tu cherches ? C’est quoi que tu veux ? Où vas-tu ?» Crocodile, Diable puant et Archi-Vieille ne lui donnent aucun répit.

«Faut avancer dans le sens du temps qui passe !»

«Tu n’as droit qu’à une seule vie ! Allez, pars !»

Il s’agit d’un parcours initiatique mélangeant contes traditionnels, rap et personnages contemporains, une façon joyeuse d’aborder des problèmes sérieux.